Rca : Touadera nomme un nouveau Gouvernement au nom de la paix

Actualités AFRIQUE articles International Politique

C’est avec un ouf de soulagement que les centrafricains ont accueilli la constitution du nouveau Gouvernement. Un gouvernement d’union qui est l’heureux aboutissant des accords de paix signés le 02 Février à Khartoum sous l’égide de l’Union Africaine et de l’organisation des Nations Unies, entre le Gouvernement et 14 groupes armés.

Firmin Ngrebada, Nouveau P.M

Ce gouvernement inclusif est composé de 37 postes ministériels et est dirigé par le Premier Ministre, Firmin Ngrebada, qui occupait précédemment les fonctions de Directeur de Cabinet du Président Touadera. Il remplace à cette fonction Simplice Mathieu Sarandji, qui a démissionné le 21 Février dernier.

Logo Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique

Le point marquant du nouveau Gouvernement est la présence renforcée des groupes armés qui passent de six postes ministériels à dix. Entre autres, Souleymane Daouda de l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) qui gagne le Ministère de l’élevage, tout comme Hamza Guismala du Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC) qui occupe désormais le Ministère du développement de l’énergie et des ressources hydrauliques.

Adam Nourredine, leader FPRC

Alors que les centrafricains croient vivre les premiers signaux d’une paix réelle et durable, Nourredine Adam, le leader du Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC) a affirmé, à travers un communiqué, qu’il ne participera à “un gouvernement de mascarade“.

Cette réaction que les centrafricains ont accueilli avec stupeur nous amène à questionner la position du FPRC face à l’impératif de la paix.

L.D.L, Vision Web

(9)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *