Sécurité aéronautique : Des chiens renifleurs à l’appui

Actualités articles International Magazines Société

Malinois, bergers belges et allemands, c’est l’acquisition de chiens que vient de s’offrir la Ccaa  décidé de faire des aéroports du Cameroun, des espaces sûrs. Ces chiens de race se chargeront dès le mois de mai prochain, de la détection des drogues ou des explosifs dans les colis et les sacs transportés par les voyageurs. Ils vont ainsi contrecarrer d’autres échanges et activités illicites. Pour l’heure, ils sont entrain d’être entrainés par des instructeurs spécialement formés.

A la fin de la formation approfondie en techniques spécialisées de détection, ils seront déployés sur les aéroports internationaux du Cameroun et utilisés par 12 maîtres-chiens qui ont été recrutés par la Ccaa. Cette opération favorise ainsi la création des unités canines (K9 ASU) qui s’effectue dans le cadre du programme intégré d’amélioration de la sûreté sur les aéroports internationaux du Cameroun.

En fait, une emphase est mise sur la sécurisation des aéroports du Cameroun depuis quelques années. En 2015, un audit de l’Organisation de l’aviation civile internationale(Oaci) formulait 60 carences dans la mise en œuvre des systèmes de sureté dans ces espaces. Ce qui a entrainé la création de deux structures : le projet de développement du secteur des transports (Pdst) pour le volet aérien et le projet intégré d’amélioration de la sûreté sur les aéroports du Cameroun (Piasac).

Aéroport de Nsimalen, Yaoundé

Mis en exécution en 2016, le Piasac a permis de réhabiliter le système de vidéosurveillance à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen entre autres. Plus de 150 agents chargés de la mise en œuvre des mesures de sûreté ont aussi été recrutés. Et selon les sources gouvernementales, le taux de mise en œuvre de la sûreté dans les aéroports du Cameroun était passé de 54 à 66,88% en 2017. Ce taux va certainement monter d’un cran, avec l’appui de ces chiens qui vont affiner un peu plus les contrôles.

HB, Vision Web

(13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *