YOUR NEWS

ATTAQUE DE DARAK. PAUL BIYA décrète le deuil national

17 « VAILLANTS » militaires camerounais tombés les armes à la main, pour défendre l’intégrité du Cameroun. En leur mémoire, le chef de l’État décrète un deuil national le vendredi 21 juin 2019. Ce jour-là, « les drapeaux seront en berne sur toute l’étendue du territoire national et dans les postes diplomatiques et consulaires du Cameroun à l’étranger » indique le décret présidentiel. Tout les camerounais auront de ce fait une pensée pieuse pour les soldats tombés sur le champ de guerre.

Ces valeureux soldats ont perdu la vie lors d’une attaque perfide de 300 terroristes de Boko Haram dans le poste avancé de Darak, département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême Nord. C’était dans la nuit du 9 au 10 juin. Selon un communiqué de presse rendu public lundi dernier, par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense.

La riposte des forces de défense camerounaises a été immédiate et a donné lieu à de violents combats qui ont duré plusieurs heures. Le bilan dressé sur le champ fait état de 16 militaires tués dans les rangs des forces de défenses camerounaises, ainsi que 8 blessés stabilisés et évacués dans les formations hospitalières militaires.

Parmi les populations civiles, 8 personnes tuées et un blessé stabilisé et pris en charge. Dans les rangs de Boko Haram, 64 combattants neutralisés ; 8 capturés plusieurs autres blessés et en fuite. On compte également 3 embarcations détruites. Un militaire camerounais blessé rendra l’âme plus tard portant à 17 le nombre de soldats ayant perdu la vie suite à cette attaque. Ils sont pour l’ensemble constitués de sous-officiers et militaires de rangs répartis ainsi qu’il suit : un maître principal major, deux maîtres principaux, deux maîtres, un second maîtres, deux quartiers maître, un matelot de première classe et huit matelots de deuxième classe.

Darak est une île camerounaise du lac Tchad où est déployé un détachement de l’armée camerounaise dans le cadre de la force multinationale mixe de la commission du bassin du lac Tchad.

Comprendre le deuil national

La journée de deuil national décrétée par le Président de la République est une marque de reconnaissance pour les forces de défense et de sécurité. Ces hommes et femmes qui vont jusqu’au sacrifice suprême pour défendre l’intégrité territoriale.

Décrété par le président de la République, il permet à toute la nation de rendre hommage aux victimes d’un événement marquant. Il n’existe pas de codification des actions à mener mais consiste au moins en la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics et est souvent accompagné de minutes de silence.

Il s’agit en clair de s’incliner et d’honorer la mémoire d’un ou plusieurs morts. Des personnes ayant accompli des actes de bravoure ou s’étant démarqué par une fidélité inconditionnelle pour l’intérêt supérieur de la nation.

M.E.O, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *