ABUS SEXUELS : UNE CONFÉRENCE CRUCIALE POUR L’ÉGLISE CATHOLIQUE

Actualités articles cuture International Magazines Religion

A la demande du pape François, la hiérarchie épiscopale venue du monde entier se réunit pendant quatre jours pour trouver les voies et moyens pour éradiquer un mal devenu légendaire dans L’Église catholique. Depuis plus de 30 ans, elle fait face à de nombreux scandales d’abus sexuels.

Le pape se donne un temps pour conscientiser les responsables de L’Église catholique, pour reconnaître et lutter contre les agressions sexuelles. En effet, L’Église a été mise en cause à de multiples reprises pour sa gestion de ces scandales. Il est apparu que des prêtres coupables de ces actes au cours des années ou des décennies précédentes avaient été mutés de paroisse en paroisse au lieu d’être défroqués ou mis à la disposition des institutions civiles.

En prélude à ce sommet, les présidents d’une centaine de conférences épiscopales ont rencontré, à la demande du pape, les victimes des prêtres pédophiles Avant de se rendre à Rome. Certaines sont d’ailleurs invitée s à cette rencontre inédite.

Ex-cardinal Théodore McCarrick

Cet évènement a lieu quelques jours après une décision historique. Le samedi 16 février, le pape a défroqué l’ex-cardinal américain Théodore McCarrick, accusé d’abus sexuels, il y a près d’un demi-siècle. Pour la première fois, L’Église réduit un cardinal à l’état laïc.

L’initiative du pape est saluée par les victimes d’abus sexuels, quoiqu’elle soit jugée tardive pour les détracteurs. Déjà, dix d’entre elles voulaient être reçues par le pape pour lui demander l’exclusion de la prêtrise des évêques qui ont couvert de tels agissements.

Attendus à cette rencontre de haut niveau : 114 présidents des conférences épiscopales dont 36 venus d’Afrique, 32 d’Europe, 24 d’Asie, et 18 des Amériques. A l’issu du sommet, chaque participant devra rentrer avec une feuille de route claire :  Savoir comment gérer le cas d’un prêtre pédophile et celui d’un prêtre abuseur sexuel.

H.B, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *