YOUR NEWS

Devant le massacre d’une ampleur inédite, perpétré ce samedi 23 mars 2019 (faisant près de 150 morts, tous civils peuhls) dans le centre du mali, le chef de l’État Ibrahim Boubacar keita a pris des décisions fortes lors d’un conseil extraordinaire de ministres.

Il a, notamment, procédé à la dissolution de l’association Dan Nan Ambassagon, un groupe armé Dogon, qui affirme défendre les civils de la communauté. Tout comme le limogeage du chef d’état -major général des armées M’Bemba Moussa Keita ainsi que le patron de l’armée de terre, et celui de l’armée de l’air.

L.D.L, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *