YOUR NEWS

Macron en mini-tournée en Afrique de l’Est pour marquer la présence française

Emmanuel Macron a entrepris depuis le 11 Mars une série de visites dans la corne de l’Afrique. D’abord au Djibouti, il est deuxième président français après Nicolas Sarkozy a foulé ce sol. Cette visite d’une quinzaine d’heures, au-delà des flonflons protocolaires a deux objectifs:
  • Un objectif stratégique : Djibouti héberge le plus gros contingent de soldats français à l’étranger avec 1.450 hommes; C’est donc tout logiquement que Macron leur a rendu visite et a salué “leur capacité à rayonner dans toute la région, à lutter contre le terrorisme et contre la piraterie et faire face à tous les risques“.
  • Un objectif économique : La présence assez agressive de la Chine qui a empiété sur des domaines acquis, de façon “légendaire”, à la France; Ce qui justifie ce déplacement en vue de réorganiser et réorienter la politique économique française.
Ensuite l’Éthiopie, pour qui la dernière visite d’un président français, Georges Pompidou, date de 1973. La présence de Macron est un plaisir. Ce dernier s’est rendu à Lalibela, lieu considéré comme le sanctuaire du christianisme éthiopien. Ses 11 églises creusées dans la roche ont été classées patrimoine mondial de l’humanité en 1978. Lors de sa visite en France, en Octobre 2018, le Premier Ministre Abiy Ahmed a demandé à la France de l’aide pour sa conservation. Une demande validée par la France.
Le Président français Emmanuel Macron et le Président Kenyan, Uhuru Kenyatta

Enfin le Kenya. D’une durée de 36 heures, la visite de Macron est la toute première d’un président français depuis l’indépendance. Le Kenya, pays e 50 millions d’habitants bénéficiant d’une croissance de 5% par an est pour la France un marché avantageux. Après le tête-à-tête avec Uhuru Kenyatta, le Président Kenyan, Macron s’est rendu au “one planet summit” pour y prononcer un discours et a rencontré des étudiants pour des échanges.

L.D.L, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *