Les lampions du 14ème Sommet de la CEMAC se sont éteints

Actualités AFRIQUE articles ARTICLES A LA UNE International Politique

Le Sommet de N’Djamena a connu la participation éclatante de quelques Chefs d’États et de Gouvernements à l’instar d’Idriss Deby Itno, Président du Tchad; Denis Sassou-Nguesso, Président du Congo; Faustin Archange Touadera de la RCA ou encore, Dion Ngute, Premier Ministre et Représentant du Président du Cameroun.

Idris Deby Itno

La cérémonie officielle d’ouverture a été marquée par le discours du président de la Commission de la CEMAC et celui du président en exercice, Idriss Deby.

La conférence des Chefs d’Etats a salué le retour d’Ali Bongo, le Président du Gabon, après une longue période de convalescence qui l’a tenu loin de son pays. Elle a également salué le Président de la Centrafrique, Faustin Archange Touadera pour la signature, en février, des accords de Khartoum qui augurent la fin des souffrances des centrafricains, avant de débuter un huis clos, précédé d’une photo de famille.

Le président en exercice de la CEMAC, Idriss Deby Itno, a présenté le rapport sur la mise en œuvre de sa feuille de route, laquelle a reçu les félicitations de ses pairs. Juste après, ont suivi les rapports du Président Sassou-Nguesso du Congo et du Premier Ministre Dion Ngute du Cameroun, respectivement président dédié au Programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (Pref-Cemac) et président dédié au processus de rationalisation des communautés économiques régionales.

La conférence a, également, planché sur la liquidation de la campagne communautaire “au-Cemac” et l’affectation du boni de cette liquidation. Deux actes ont été adoptés, l’un abrogeant la création de ladite compagnie et l’autre la fixation de son siège. Par-ailleurs, elle a décidé de rétrocéder les apports des États membres au fonds de développement de la communauté (Fodec).

Sur le volet de la mise en œuvre de la libre circulation des personnes en zone CEMAC, la conférence a adopté une politique commune d’émigration, d’immigration et de protection des frontières de la CEMAC et a instruit au président de la commission de la CEMAC d’accélérer l’application de l’acte additionnel portant suppression de visa pour tous les ressortissants de la CEMAC, circulant dans l’espace communautaire et d’autre part, de mener des actions vigoureuses pour la mise en oeuvre de ladite politique commune.

La 15ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’États de la CEMAC se tiendra à Yaoundé, au Cameroun, capitale de la présidence en exercice, Son excellence Paul Biya.

L.D.L, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *