Home articles Actualités Décentralisation : Le décret du Pm qui précise tout
Décentralisation : Le décret du Pm qui précise tout

Décentralisation : Le décret du Pm qui précise tout

0

13,800 milliards, voilà la somme affectée au fonctionnement des collectivités locales décentralisées au titre de l’exercice budgétaire 2019. 07 articles constituent l’essentiel de cette haute instruction du Pm qui en son article 4, fait le détail de la répartition des fonds.  En 15 points, le décret du Premier ministre Joseph Dion Ngute détermine les axes prioritaires de dépense.

REPARTITION DE LA DOTATION GENERALE DE FONCTIONNEMENT
No EMPLOIS MONTANT en FCFA
1 Rémunération des magistrats municipaux 3.000.000.000
2 Provision pour rémunération du président et des membres des bureaux des conseils régionaux 2.000.000.000
3 Provision pour démarrage de fonctionnement des conseils régionaux 5.000.000.000
4 Fonctionnement du Conseil national de la décentralisation 200.000.000
5 Fonctionnement du comité interministériel des services locaux 210.000.000
6 Impression et diffusion de la stratégie nationale de la décentralisation 40.000.000
7 Fonctionnement du Comité chargé du suivi des procédures relatives au paiement du traitement de base des exécutifs des communes, des présidents et membres des bureaux des Conseils régionaux   20.000.000
8 Fonctionnement du Comité national des finances locales 140.000.000
9 Fonctionnement de la Commission interministérielle de coopération décentralisée 30.000.000
10 Financement des séminaires d’imprégnation des nouveaux élus locaux 300.000.000
11 Appui au programme national de formation aux métiers de la ville 60.000.000
12 Appui aux syndicats des communes 50.000.000
13 Appui à la mise en place des bureaux d’emplois municipaux 50.000.000
14 Appui à l’intervention des services déconcentrés de l’Etat apportant leur concours ou leur appui aux collectivités territoriales décentralisées 600.000.000
15 Intervention spéciales ou d’urgence en faveur de certaines collectivités territoriales décentralisées sinistrées ou nécessiteuses 2.100.000.000
TOTAL 13.800.000.000

La justification des dépenses allouées par un compte d’exploitation, tel que défini à l’article 5 du décret, est sans nul doute la mesure salutaire qui évitera aux gestionnaires de faire l’amalgame entre les fonds publics et leurs poches. Malgré le fait que les communes crient à la modicité des sommes allouées, l’initiative enfin concrète de l’Etat pour financer la décentralisation, reste à saluer.

GPO, Vision Web