YOUR NEWS

Cames 2019 : Le Pr Touadera sera honoré

Le président de la République centrafricaine, le Professeur  Faustin Archange Touadera, par-ailleurs, professeur de Mathématiques, recevra la dignité de grand-croix des palmes académiques. Il s’agit de sa plus haute distinction honorifique, qui lui sera décernée par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (Cames) dans son pays. Cette distinction est le grade suprême décerné par le Cames.  L’information a été rendue publique au sortir d’une audience accordée au secrétaire général, Pr Bertrand Mbatchi au cours duquel les homologues ont échangé sur l’organisation prochaine des assises des Comités Consultatifs Inter Africain (occi) à Bangui. Il s’agit d’un programme statutaire du Cames qui assure la promotion des enseignants-chercheurs et chercheurs aux différents grades du Cames.

Ce sera une première pour la Rca qui va abriter cet évènement qui permet de valider le dossier d’accréditation d’une centaine d’enseignants de l’enseignement supérieur des universités africaines et malgaches. En visite dans le pays dans le cadre de l’évaluation de la logistique nécessaire pour la bonne tenue de cette rencontre, Bertrand Mbatchi, de l’institution a indiqué que cette dernière sera consacrée à la promotion des nouveaux enseignants-chercheurs et des chercheurs des universités d’Afrique et de Madagascar.

Le Cames est une institution africaine qui regroupe 19 pays membres. Il a été créé par les Chefs d’États de l’Organisation commune africaine et malgache (Ocam) à la suite de la Conférence de Niamey de 1968. En 2011, au terme de la 28e session du CAMES, le professeur Bertrand Mbatchi a été élu Secrétaire Général en remplacement du professeur Mamadou Moustapha Sall. Les mission assignées sont entres autres :Assurer la promotion et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres ; instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres ; collecter et diffuser tous documents universitaires ou de recherche ; préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et contribuer à l’application de ces conventions ; coordonner les systèmes d’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements des pays membres.

R. G. E, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *