53è FÊTE DE LA JEUNESSE : POUR PLUS DE RESPONSABILITÉ

Actualités articles Politique

L’heure est à l’action, surtout à l’action positive ; c’est  ce qui ressort de ce message plein de conseils et de promesses. Paul Biya, tel un père, est resté fidèle au style qu’on lui connait vis-à-vis de ses compatriotes depuis quelques temps.

Le chef de l’État, dans son adresse du 10 février 2019 aux jeunes, les encourage à faire la politique, mais une politique responsable. Le président de la république leur conseille pour se faire, de voter ou de se faire élire comme conseillers municipaux ou régionaux, d’aspirer à être députés ou sénateurs.

Paul Biya a également demandé à ses jeunes compatriotes de préserver les acquis et de participer à la mise en œuvre des grands projets d’industrialisation, d’agriculture autant que ceux du social et du numérique. C’est ainsi qu’ils contribueront eux aussi, à l’atteinte de l’émergence.

Il leur a promis que l’accès à la professionnalisation sera densifié et que les filières y relatives seront densifiées.

Le chef de l’État a annoncé aux jeunes, la création prochaine à Yaoundé d’un institut national de formation des formateurs. Il est prévu 500 000 emplois au cours de l’année 2019  autour de tous les projets en cours ou en attente.

Il a encore insisté sur les défis sécuritaires et de développement que le Cameroun doit  relever. Et la jeunesse a pour ce faire un rôle majeur à jouer. Pour cela, il l’appelle à plus de responsabilité. Il lui conseille d’éviter des prises de position outrageantes qui enfreignent la paix et le vivre-ensemble. Paul Biya dit avoir confiance en cette jeunesse, en qui reposent les espoirs de la nation. Son souhait est d’avoir des hommes et des femmes sur qui on peut compter pour l’avenir.

En réalité, Paul Biya, fort de son expérience, semble se situer dans une logique testamentaire depuis quelques années dans sa relation avec les jeunes et, au-delà, avec l’ensemble de ses compatriotes.

H.B, Vision Web

(13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *