Cameroun Busines Forum Une édition aux enjeux importants

Actualités AFRIQUE Economie Magazines Société

La réflexion sur les méthodes de résolution des problèmes économiques actuels dans le pays était la principale visée de ce forum, qu’a présider le premier ministre Joseph Dion Nguté à Douala le 18 mars dernier. Le thème « Emergence et développement de l’investissement privé au Cameroun » en lui même était déjà évocateur et  s’accordait avec la situation, pour appréhender les problèmes du patronat et l’économie camerounaise.

Pour la circonstance, ce thème a été divisé en quatre sous thèmes : émergence et  défi de l’industrialisation, la question de la politique fiscale pour l’émergence du Cameroun, la stratégie de l’import-export pour l’émergence du pays, et la définition de la feuille de route du « Doing busines 2019 ». Les différents ateliers constitués à cet effet, se sont attelés à trouver les solutions recherchées.

Il faut noter que l’insécurité dans plusieurs régions du Cameroun fragilise un peu plus l’économie camerounaise. Le président du Groupement Inter-patronal du Cameroun (GICAM), Célestin Tawamba a saisi l’occasion, devant un parterre de membres du gouvernement,  pour demander l’examen de la loi de finances  2019. Car pour que les objectifs soient atteints, les impôts doivent tenir compte du contexte actuel dans le pays. Aussi,  que le « Consommons camerounais » ne soit pas qu’un simple slogan, mais plutôt une manière de vivre. Afin que les exportations prennent le dessus sur les importations. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Scène imposante, lumières éblouissantes, écrans et sonorisations raffinés ; ces aménagements pour permettre à ces échanges public-privé d’être à la hauteur du septennat des grandes opportunités. Rendez vous a été pris pour 2020.

H.B, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *