Le président du Liberia suspend son vice- ministre de l’information et des affaires publiques

AFRIQUE ARTICLES A LA UNE International Politique

Eugène Fahngon a été suspendu pour avoir tenu des déclarations jugées tribalistes sur les médias sociaux.

En effet, il a déclaré que la manifestation anti-gouvernementale prévue pour le 7 juin avait été orchestrée par les “congo libériens“, une flétrissure à l’endroit des descendants des esclaves libérés qui sont revenus des États – Unis pour fonder la première République indépendante d’Afrique.

Sur sa page Facebook on peut lire: ” je n’irai pas à la manifestation du 7 juin, ce sont les “congos” qui sont à l’origine de la manifestation du 7 juin “. Dans un communiqué de la présidence de la république libérienne, il est écrit :《le gouvernement de M.Weah s’est engagé en faveur d’une politique “un pays,un peuple”,avec une tolérance zéro pour “la politique de division ou le tribalisme”.

Des propos qui ont fait sortir l’ambassade des États – Unis au Liberia de sa réserve, en dénonçant ces propos comme étant “irresponsables“. L’Ambassade a également invité tous les Libériens à “réfléchir à leur rôle pour une contribution constructive au développement et au maintien de la paix“.

L.D.L, Vision Web

(5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *