EKOUNOU : Inquiétudes autour d’un nouvel immeuble de la mort

AFRIQUE ARTICLES A LA UNE cuture International Société
Immeuble de la mort, Poste centrale

Sur une superficie de quelques 1 000m², le bâtiment d’une surface habitable d’environ 600m² devait certainement servir de base pour l’entreprise marocaine Hddoha. Cette dernière avait pour ambition de construire 1 500 logements à Ekounou.  Seulement, des années après, pas un seul logement n’a été érigé. Au lieu d’habitations viables, c’est un champ de buisson qui prend de la hauteur et s’épaissit chaque jour autour de l’immeuble. Mettant en mal la sécurité des braves dames qui tiennent le marché des vivres à cet endroit

Une d’elles, Maralle A. arrive là autour de 5h, et en repart en début de soirée. Elle témoigne : « quand vous êtes seul à une certaine heure, les jeunes gens qui squattent dans ce buisson et s’abritent sur la terrasse de l’immeuble, sautent sur vous et vous arrachent tout ce que vous avez ». Et d’ajouter : « Beaucoup prennent du chanvre et d’autres substances qui les droguent. Ce qui les rend très agressifs ».

Et pourtant, ce sont ces dames qui avaient été déguerpies de cet endroit il y a quelques années, et avec beaucoup de brutalité par les agents de la commune de Yaoundé IV et les forces de l’ordre. Les habitants, malgré la sympathie pour les marchandes, se consolaient de ce que le projet allait embellir l’endroit. Espoir perdu. Le secteur qui n’est pas éclairé, s’avère aujourd’hui être le refuge d’une population de délinquants. « Heureusement, qu’ils n’ont pas encore tué ici. Mais combien de temps va durer l’État de grâce ? », nous dit, dépité, un natif du coin.

Du côté de la commune de Yaoundé IV, on semble vivre d’espoir que la situation va bientôt renter dans l’ordre. On n’est pas loin de cette attitude au Minhdu – le Ministère de l’Habitat et du Développement urbain. On évoque ici quelques ajustements dans le contrat avec le partenaire marocain ou alors son remplacement pur et simple. Pendant ce temps, des concitoyens sont en danger autour de ce nouvel immeuble de la mort.

H.B, Vision Web

(7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *