REMEMBER JEAN MICHÉ KANKAN

Actualités articles cuture
Jean Miché Kankan dans
Le permis de conduire

L’artiste né en 1956 à Akonolinga abandonna une carrière de professeur de langue française dans le secondaire pour rejoindre les services de la Radio Cameroun. Au-delà de son style vestimentaire assez excentrique, c’est la satire, choisie comme genre principal qui rendait ses œuvres si particulières. Les thèmes abordés dans ses différentes pièces sont liés à ces maux qui minent encore aujourd’hui la société tels que la corruption, la polygamie ou encore l’alcoolisme.

Décédé le 13 février 1997 à Yaoundé, les pièces qui l’ont rendu célèbre à travers l’Afrique demeurent immortelles : L’élève international, la fille du bar, maladie d’amour, le polygame, la fille du bar, la carte d’identité, le permis de conduire, entre autres. Sa nouvelle pièce en préparation, Le moniteur d’auto-école, n’a point connu de ce fait les ovations de ce public qui le gardera toujours en mémoire.

La fille du bar

E.E, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *