Home articles Actualités ÉGLISE DE RÉVEIL : L’IGNORANCE A LA BASE DE TOUT
ÉGLISE DE RÉVEIL : L’IGNORANCE A LA BASE DE TOUT

ÉGLISE DE RÉVEIL : L’IGNORANCE A LA BASE DE TOUT

0

La Bible, livre de référence du Christianisme, ne dit-elle pas que l’homme sage réfléchit aux choses, et cette réflexion lui évite de tomber dans les pièges de la vie ? Or, il semble évident que si on peut faire des reproches aux « églises de réveil » et à leurs chefs (certes vicieux et perfides, pour certains), ce qui caractérise en effet ceux qui fréquentent les chapelles des « hommes de Dieu » qui les manipulent, pillent, maltraitent et intimident, c’est l’ignorance. Ils ne réfléchissent pas aux choses qu’ils vivent, que ces « gourous » leur racontent, leur imposent, car ils en appellent à l’affect, à l’émotion et non à la raison. Cette ignorance est, donc, tout d’abord rationnelle et intellectuelle.

Comment comprendre qu’une personne accepte de brouter de l’herbe parce qu’on lui aurait dit que c’est la volonté de Dieu ? Comment comprendre qu’une femme croie qu’un string « béni » par « l’homme de Dieu » la fera enfanter ? Ou bien qu’avoir des rapports sexuels avec « le prophète » débloquera ses entrailles ou la guérira des maladies liées à son intimité ? De telles propositions apparaîtraient clairement comme une abomination, une incongruité, une folie, une bêtise pour quiconque réfléchit aux choses, car la raison a littéralement foutu le camp.

Cette ignorance est ensuite le fait d’une méconnaissance manifeste de la Bible. Combien parmi ces gens abusés connaissent les Écritures ? Combien lisent  la Bible, en ont-ils seulement une? Connaissent-ils seulement qui est un « homme de Dieu », ce qui le caractérise ? Savent-ils seulement ce qu’est la bénédiction, quels sont les mécanismes bibliques par lesquels on peut être béni ?

La plupart de ceux qui sont floués par des charlatans affublés des titres de pasteurs, prophètes, apôtres et autres, ne connaissent ni Dieu ni Sa Parole contenue dans la Bible, préoccupés qu’ils sont de posséder des miracles qui leur sont promis. En fait, ces personnes ne sont pas à la recherche de Dieu mais des miracles. Aussi, au lieu de croire au véritable Évangile, elles courent après l’évangile du PDG (prophéties, délivrance, guérison) auprès d’hommes et de femmes qui, eux-mêmes, ne connaissent pas Dieu.

Si les populations s’informaient sur la Bible, elles ne seraient pas victimes de brigands aux titres pompeux. Elles sauraient que la Bible annonce de faux prédicateurs, de faux prophètes et de faux docteurs qui, par amour pour l’argent, raconteront des fables habilement conçues, des mensonges, et séduiront tous ceux qui n’auront pas l’amour de la vérité (Matthieu 24 : 4-5 ; 2e épître de Paul à Timothée). La solution face à cette difficile équation reste la recherche de la connaissance.

Au mois de juillet 2013, à la suite de la conférence des gouverneurs, une action de répression fut entreprise contre la prolifération des églises dites « réveillées ». À l’occasion de cette campagne administrative, fortement relayée par les médias nationaux et internationaux (France 24 et CNN, notamment), un grand nombre de « chapelles » de ces églises fut mis sous scellé. L’action avait provoqué une grande effervescence au sein de la population, du côté des fidèles et, surtout, des leaders de ces églises, avant de s’interrompre aussi subitement qu’elle avait commencé.

Il faut être réaliste. La force n’y fera rien, sinon faire croire à ceux qui sont dans l’erreur, qu’ils sont « persécutés ». Le dénigrement n’y fera rien non plus. Ce sont pourtant les deux armes que les autorités publiques et les médias ont adoptées jusqu’ici, avec des dérapages, de la part notamment des médias. Que faire donc ?
Dessiller et ouvrir les yeux des citoyens, les émanciper intellectuellement, leur faire expliquer clairement par des psychologues et des psychiatres les mécanismes de fonctionnement de ces faux prophètes qui aboutissent à la manipulation qui fait de leurs fidèles de vrais pantins soumis à leur seule volonté.

H.B, Vision Web