YOUR NEWS

« Ceux qui sortent dans la nuit »

Les sociétés secrètes font parties intégrantes de la culture africaine. Elles ont la particularité d’être un monde réservé essentiellement aux initiés et dans lequel le culte du secret est la première valeur à observer. C’est donc le « Le monde de la nuit », qui a ses codes de conduite et dont les affidés sont tenues au respect scrupuleux. Dans une fiction littéraire de 307 pages, Mutt-Lon de son vrai nom, Daniel-Alain Nsegbé lève le verrou sur le mystère de ce monde invisible, dans son ouvrage intitulé « Ceux qui sortent dans la nuit ». L’auteur raconte dans les détails les motivations qui l’ont conduit à flirter avec cet univers. Ainsi, tout est parti du désir de vengeance qui l’animait après le décès de sa sœur cadette Dodo, qui, au préalable, sur son lit de mort avait prit le soin de lui donner les causes de sa mort. Pour en savoir davantage, Alain Nsona le héros s’est référer à sa Grand-mère Mispa, qui, dans un récit bien détaillé lui révéler tous les secrets des « Ewusu » de sa localité et surtout ce qu’était sa sœur cadette.

Pour rappel, les « Ewusu » sont ces individus d’apparence ordinaire mais à qui les légendes urbaines et contes autour du feu confèrent des capacités surhumaines telles que la faculté de vivre sous la forme astrale, le don d’ubiquité, la lévitation, ou encore le pouvoir de remonter le temps. Le héros  s’est fait enrôler par le grand sorcier Ada, pour devenir « Ewusu » afin de pouvoir se rendre invisible, de voler librement et de remonter le temps. Il vit des aventures éprouvantes et surprenantes, mais reste déterminé car sa principale mission était de revenir avec la formule de dématérialisation des objets, qui serait capable d’accélérer le développement du continent noir. Au-delà de l’épopée fantastique, il développe plusieurs thèmes importants, tels que  le retour à l’authenticité, à travers la reconnaissance de nos essences et leur valorisation. La transmission des connaissances ancestrales, pour une meilleure connaissance de soi. L’épisode de Mispa la grand-mère qui a initié et protégé Dodo dans le monde des « Ewusu »  Dodo, la sœur cadette du héros, en illustre clairement la nécessité. Le rejet de l’attentisme et l’éveil à l’altruisme, sont également des thèmes qui, pour  l’auteur, sont des gages de développement.

L’ouvrage « Ceux qui sortent dans la nuit » est le premier roman de Daniel-Alain Nsegbé, paru aux éditions Grasset en 2013. Le succès qu’à rencontré le livre auprès des lecteurs, a valu à son auteur de remporter le prix Ahmadou Kourouma en 2014.

Connu du grand public sous le patronyme de Mutt-Lon, Daniel-Alain Nsegbé est né en 1973 à Bafia et est monteur à la télévision nationale, la CRTV. Il est par ailleurs enseignant des mathématiques. 

Y.N.M, Vision Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *