ISSAM: SOUS L’AILE DE L’UNIVERSITÉ DE DOUALA

Actualités

Le partenariat a été signé entre les deux structures le 18 décembre 2017 dans la cité économique.

L’Institut supérieur des sciences, arts et métiers de Yaoundé (Issam) ouvrira ses portes à la rentrée académique 2018-2019. Et la structure a sollicité il y a peu l’accompagnement et l’encadrement de l’université de Douala dans l’élaboration de ses enseignements, la mise en place des filières, le recrutement des étudiants, etc.Requête acceptée par l’institution d’Etat. Cette approbation s’est traduite le 18 décembre 2017 dans la salle des Actes du rectorat, campus I de l’Essec, par la signature de l’accord-cadre de partenariat et de la convention spécifique entre l’université de Douala et ses établissements d’une part, représentés par le recteur, le Pr François- Xavier Etoa, et de l’autre côté l’Issam, par la main de son promoteur, Jean Pierre Amougou Belinga. Le recteur de l’université de Douala a dit son appréciation de l’initiative :« C’est une institution privée qui rentre de plain-pied dans la professionnalisation et l’employabilité. Dans la production des ressources humaines qualifiées, compétentes, principaux acteurs du développement durable de notre industrie d’aujourd’hui et de demain. »En plus d’un recrutement correct des étudiants, l’université aura la charge « d’accompagner l’Issam en termes d’évaluation de ces étudiants et même d’assurer entièrement ou partiellement un certain nombre d’enseignements dans l’intérêt même de cette institution. » Il précise que désormais, selon la réglementation, l’Issam devra suivre les procédures de l’université.« C’est un établissement de l’université de Douala », conclura le Pr Etoa. De son côté, Jean Pierre Amougou Belinga, connu aussi comme président directeur général du Groupe L’Anecdote, a expliqué la démarche derrière la création de son Institution privée d’enseignement supérieur (Ipes) : « L’éducation est un domaine essentiel.De plus, nous sollicitons une formation qualifiante qui permette au sortir de celle-ci que les gens puissent devenir des entrepreneurs »

 

 

(208)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *